7 exercices d’écriture pour écrire seul ou à deux – Février mois d’amour (16)

1472852001

Bonjour les amoureux,

comme vous vous en souvenez peut-être l’écriture fait partie de mes centres d’intérêt. Je ne sais pas vous mais je trouve ça vraiment libérateur de laisser ses pensées échouer sur une page blanche. Et en même temps, c’est assez difficile. Il y a tant de mots, on peut rarement retranscrire ses pensées et émotions en trouvant ceux qui correspondent le mieux dès le premier coup.

Et avez-vous déjà songé à écrire à plusieurs ou tout simplement à faire de petits exercices ? Quand j’ai rencontré Lexou, il m’a dit qu’il aimait bien écrire mais que cela faisait un moment qu’il ne s’y était pas essayé. Alors je me suis dit qu’on pouvait petit à petit se mettre à écrire à deux. Attention, je ne parle pas ici de collaboration littéraire, je dois vous avouer que mis à part en RPG (role playing game- jeu de rôle) je n’ai jamais essayé ce genre de chose. Non, je vous présente aujourd’hui quelques exercices d’écriture que vous pourrez essayer à plusieurs , que ce soit avec des amis, votre chéri(e) ou même tout seul.

A partir d’une photo/image

Choisissez une photo sur internet, de n’importe qui, n’importe quoi. Je vous recommande tout de même des photos de photographe. L’atmosphère y est souvent plus inspirante. Et écrivez quelque chose par rapport à cela. Qui est la personne sur la photo ? Que fait-elle ? Où va-t-elle ? Quel est son but dans la vie ? Son problème ? Et vous verrez que petit à petit, la photo prendra vie ! Détaillez le plus possible et développez un maximum votre histoire. Il peut s’agir aussi de juste raconter un pan de vie du personnage, par exemple d’expliquer les circonstances précises de la prise de la photo. Pourquoi courait-elle ? Qui a pris la photo et pourquoi ?

A deux : vous pouvez prendre la même image pour écrire. Ensuite échangez vos écrits pour voir dans quelle direction est allé l’autre.

 

5 mots

Alors pour celui-ci soit vous choisissez 5 mots au hasard (pour que ce soit du hasard, prenez un dictionnaire) ou bien demander à quelqu’un de vous en donner. N’importe lesquels. Il vous faudra ensuite écrire une histoire ou un bout d’histoire en ayant la contrainte d’utiliser ces mots-là. Personnellement, c’est l’un des exercices que je préfère. J’aime aussi beaucoup, une fois mon premier texte fini, en écrire un autre dans un contexte différent à partir des mêmes mots pour voir combien d’histoires différentes je pourrais alors écrire. Si un mot vous paraît trop difficile, essayez de vous rappeler dans quel contexte vous l’avez déjà entendu et partez de lui pour écrire votre histoire.

A deux : soit vous prenez les mêmes mots, soit vous pouvez chacun donner des mots pour l’autre.

 

Une chanson

Dans le domaine de la fanfiction, il existe ce que l’on appelle la song-fic c’est à dire un texte écrit à partir d’une chanson. En fait, il vous faut choisir une chanson et après vous avez plusieurs manières de faire.

  • vous pouvez insérer les paroles de la chanson entre vos paragraphes, alternant ainsi entre vos propres mots et ceux de la chanson. (Il est souvent recommandé de faire ressortir les paroles par une police différente. Ou juste mettre en italique). Voici un exemple tirée de l’une de mes fanfictions dont Sirius Black était le personnage principal et la chanson « Place je passe » de Mozart l’Opéra Rock.

A quelle est belle la classe des privilégiés ! Toujours ces mêmes rangaines sur la valeur du sang, l’extermination des êtres inférieurs ou la mise en place d’un esclavage pour leur races…

Et ça donnait des galas, des réceptions afin de se pavaner, de tisser des liens avec d’importantes familles, de décider des alliances, des mariages… Pour tout cela ils en dépensaient des gallions ! Pour se vêtir de belles toilettes, costumes ou parfois même de déguisements.

Ils me faisaient bien rire avec tous leur faux-semblants pour dissimuler cette haine qu’ils ressentaient. Dans ce monde-là, vous pouviez vous faire admirer un jour et être trainé dans la boue le lendemain. Le respect changeait. Toute nouvelle ou scandale sur votre sang ou votre famille et c’en était fini. Je mettais moi- même ma famille en danger n’étant pas à Serpentard. Après cela, ma mère ne m’avait pas adressé la parole durant mes deux premières années.
Bien sûr, qu’ils cherchaient tous à être meilleur que les autres ! Les alliances ne sont que des tactiques, des pions sur un échiquier prêts à être sacrifié à chaque instant.

Je ne souhaitais qu’une chose m’en aller et goûter à ce mot appelé liberté… ou alors leur montrer que toutes ces histoires de sang étaient des bêtises. Que moldus, nés-moldus, sang-mêlé, sang-pur nous sommes les mêmes. D’ailleurs tous les sorciers ne doivent-ils pas respecter les mêmes lois, sans exception , qu’importe leur naissances ?

N’en déplaise aux courtisans
Qui baisent les pieds des hommes
Les mieux chaussés.
Je me ris de leur vie de punaises
Ecrasées.
Que se taisent les futiles fadaises
Qui brillent en belle société.
Je suis fort à mon aise,
Dans les crimes de lèse majesté.
Nul n’est ici-bas Maître des hommes, prince des lois.

  • Et la seconde école est plutôt, d’intégrer les paroles de chansons DANS son texte. Ce n’est pas forcément le plus aisé mais c’est très intéressant à écrire. Voici un autre exemple, tiré d’un RP avec mon personnage de Christopher (toujours dans le monde d’Harry Potter). La partie en marron en gras, ce sont les paroles d’une chanson de Bryan Adams dans le film d’animation Spirit.

Les derniers mangemorts étaient tombés. Le silence se fit sur ce paysage de cauchemars. « Je ne te laisserai pas seul ici, Ad’. Accroche-toi à mon épaule. Ça va aller. Tu verras. » Son ami grimaça comme s’il s’était attendu à cette réponse. « Déconne pas. Vaut mieux que tu sauves ta peau. Tu saignes Chris. » « Bah, c’est rien…même si je dois te traîner, je… Ad’ !! ADONIS ! »hurla-t-il en voyant son ami fermer les yeux. Celui-ci les ouvrit de nouveau à son grand soulagement. « Sonne le clairon »

Chris secoua la tête. Ils avaient l’habitude de saluer la mort de leurs camarades morts au front de cette façon-là. « Pour moi…s’il te plaît. » Cela revenait à lui dire de l’enterrer. La voix de son ami, n’était plus qu’un souffle si bien que le blondinet devait se pencher vers lui pour l’entendre. « Au fil des saisons, n’oublie jamais comment j’étais. » « Comment le pourrai-je ? Mais dis pas ça, s’teu plaît. Tu…tu vas t’en tirer. » « Pour moi c’est la fin. Je suis fatigué. Je ne suis plus rien, rien qu’un cœur blessé. » Le jeune Williams ne savait que faire. Adonis paraissait vraiment au bout du bout. Valait-il mieux le traîner jusqu’au camp, au risque de tomber sur une autre mauvaise surprise ou bien le soutenir jusqu’à ce que la faucheuse décide d’arrêter son jeu cruel ? Il tenta un sortilège pour refermer l’une des plaies qui s’étendait sur sa poitrine. La plaie prit une horrible teinte noirâtre. « Foutue magie de merde !!! » Ses lèvres tremblaient, il se retenait à grand peine de pleurer. Adonis croisa son regard et parvint à esquisser son sourire malicieux. Bien faiblement, mais encore là, il semblait dire « je te l’avais bien dit. »Chris esquissa à son tour, un faible rictus mais le coeur n’y était pas. Il ne pouvait pas le laisser tomber. Pourtant, Adonis continuait à murmurer pour le convaincre de se sauver sans lui. « ...rien qu’un soldat…
qui a livré son ultime combat.. jusqu’au dernier soupir…
»
« Tu dis n’importe quoi Ad’. Tu n’en es pas à ton dernier soupir. » Il l’attrapa pour le hisser sur ses épaules mais arracha un tel cri à son ami qu’il le reposa au sol. Le déplacer ainsi lui faisait trop mal. Le simple fait d’effleurer les blessures semblait douloureux. Chris s’assit à côté de lui et commença à pleurer. Jamais il n’y arriverait. Ils allaient mourir ici tous les deux.

 

Un mot en un heure

Tout est dit dans le titre ! Mettez vous un chrono. Choisissez un mot, un seul et écrivez. Le mot en question peut vous donner le fil conducteur ou juste le thème principal qu’il vous faudra traiter.

 

La fin

Partez avec juste une phrase ou une situation de fin. Par exemple un personnage qui dit « je t’avais bien dit de ne pas faire de choucroute. » Que pouvez-vous écrire pour en arriver là ? C’est un exercice que je ne fais pas souvent mais qui est souvent des plus drôles en réalité !  Vous pouvez essayer de faire de même en ayant juste une situation de départ.

 

Ecrire à deux (une histoire, deux auteurs)

Avec Lexou, lorsque l’on a qu’un seul ordi pour deux, on s’amuse parfois à écrire cela. On choisit l’un de ces exercices et on se donne un temps, par exemple 10 ou 15 minutes. La première personne écrit et au bout du temps réglementaire, passe l’ordi à l’autre qui doit continuer. C’est très intéressant car il faut sans cesse s’adapter et réinventer par rapport à ce qu’à écrit l’autre personne.

 

Ecrire à deux 

Vous pouvez aussi écrire chacun votre tour mais en adoptant un personnage différent chacun. C’est le principe même du RPG. Vous décrivez du point de vue de votre personnage et l’autre personne vous répond de son point de vue à elle.

4ae21550829468f0e805bc0e7a7c23be_large

J’espère que ces exercices vous inspireront à écrire. Parfois, ce n’est pas tant ce que l’on écrit que le fait d’écrire. Il est important de s’exercer régulièrement si l’on veut améliorer son écriture. Essayez en certains à plusieurs, vous verrez. Avec Lexou, on aime bien se donner un temps précis et écrire quelque chose en même temps. ça stimule de ne pas être seul 😉

Et toi, tu écris ? Tu as déjà songé à essayer avec ton/ta chéri(e) ?

Des bisous ❤
Liny

Publicités
Ce contenu a été publié dans Ecriture, Février 2017, Loisirs par linyinlove, et marqué avec , , . Mettez-le en favori avec son permalien.

A propos linyinlove

Bonjour à tous, moi c'est Liny, j'ai 21 ans et j'habite dans la Drôme, dans le Sud-Est de la France. Depuis 2 ans, je suis étudiante en licence d'anglais. Ce que c'est ? En gros, ça veut dire que j'aime cette langue et que je passe mes journées à l'étudier sous toutes ses formes! Je suis aussi une grande romantique, des comme on n'en fait plus trop, vous savez ?

Une réflexion au sujet de « 7 exercices d’écriture pour écrire seul ou à deux – Février mois d’amour (16) »

  1. Ping : Bilan du mois de Février | Linyinlove

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s