Comment sait-on que l’on est amoureux ?

Hello everyone,

Tout d’abord, je m’excuse pour cette absence, ces derniers jours m’ont accaparés de manière étonnante. Durant ma semaine de vacances je suis montée à Paris pour voir l’exposition Harry Potter (je vous en ferai bientôt un petit compte rendu avec photo) et je suis descendue à Marseille le weekend suivant. Les partiels ont aussi commencé pour moi alors, ça plus ça plus ça ! ça commence à faire. Mais ne vous inquiétez pas, je continue à vous écrire quelques articles (pour peu que cela vous intéresse).

Donc, aujourd’hui j’ai décidé de parler d’amour ! L’amour est tout, l’amour est un peu partout dans ce monde et cela fait du bien de le remarquer de temps à autre. Cette fois-ci nous allons nous pencher sur l’amour naissant entre deux personnes. Parce que mine de rien, on a beau critiquer les héros de films ou de livre que nous lisons, ou même notre entourage sur la façon d’aborder cette première phase amoureuse, il n’empêche que l’on reste souvent un peu bête lorsque cela nous arrive à nous-mêmes !

cropped-copie-de-3100993073_1_5_un32aoh1.jpg

Ce sont les plus jeunes qui posent souvent cette question : Comment sait-on que l’on est amoureux ?

J’en vois déjà sourire face à cette première question qui paraît si simple, et pourtant de nombreuses personnes se la posent dans le monde et ce, tous les jours. Entre ceux qui connaissent leur première histoire d’amour, ceux qui ont peur de s’engager dans une ou ceux qui ont fait une croix dessus depuis longtemps mais désirent retenter l’expérience…eh bien ça en fait du monde !

On a tous peur du nouveau et c’est normal. Comment ne pas redouter l’inconnu ? C’est contraire à tout ce à quoi nous avons été habitués. Mais je dirais qu’il ne faut pas rester tétanisé face à cette peur. Au quotidien, nous sommes tous amenés à combattre nos peurs et les difficultés qui nous empêchent d’avancer. Certaines sont insurmontables ou n’en valent pas la peine. Mais d’autres, d’autres vous invite à les surmonter pour ne pas rester enfermer dans notre petite existence paisible. L’amour, est l’une de ces choses qui valent la peine que l’on se batte pour elle.

coeur-blessé-22263570

Ça fait mal ?

On pourrait se le demander en effet, puisque l’on dit « tomber amoureu(x/se). En un sens on peut dire que ça fait mal c’est vrai : il y a la chute. Mais elle est de plus ou moins haut et cela fait plus ou moins mal. On est en décalage en fait. On ressent quelque chose… on ne sait pas trop le nommer ou le décrire, c’est juste qu’il y a l’autre et qu’on ne sait pas trop comment réagir.

Chaque histoire d’amour est particulière mais il ne dépend qu’à nous d’en faire une histoire d’amour. Cette inclinaison naissante peut très bien s’éteindre ou s’oublier en peu de temps.

Il faut donc agir.

Attention je ne dis pas de faire son gros bourrin bien lourd ou sa grosse chaudasse ! Mais il ne faut pas rester assis, à rougir bêtement lorsque l’on croise son regard et à ne pas lui dire un mot. Cela dépend du contexte évidemment, mais il est essentiel de ne pas trop se renfermer. Je sais que ce n’est pas facile pour tout le monde, je suis moi-même par nature quelqu’un d’assez timide alors j’imagine ce que certains d’entre vous pouvez endurer. Parfois il suffit de ne pas trop se mettre la pression. L’important est de rester soi-même et de parler à l’autre pour en savoir plus sur lui et ne pas se décourager par avance car « il/elle est trop parfait(e) » « il/elle est trop bien pour moi ». Non, non, cela ne sert à rien de se dévaloriser. Vous avez vos qualités et la personne en face à ses défauts. Détendez-vous, souriez et posez-lui une question. Les gens adorent parler d’eux-mêmes en règle générale et puis ce sera aussi pour vous l’occasion d’en apprendre plus sur lui.

Ce n’est que comme ça que vous pourrez savoir si vous vous sentez vraiment proche de la personne ou si vous étiez attiré par son image ou bien celle que vous vous étiez faite d’elle.

Le-couple-ideal

Après les « symptômes » amoureux en eux-mêmes sont souvent décrits par des rougissements, parfois bafouillements ou pâleurs. En gros, il y a une certaine gêne d’être aux côtés ou même seulement dans la même pièce que la personne dite « aimée » (même si à ce stade c’est plus apprécié qu’autre chose). Certains se trouvent muets, d’autres exubérants à souhait. Cela dépend de votre personnalité et de la situation présente, j’imagine. En plus de cette gêne, il y a bien sûr une sensation de plaisir. On pense à cette personne constamment, souvent un sourire idiot aux lèvres. Le monde nous semble beau. On se sent vivant, léger. On se sent le pouvoir de tout affronter pour lui/elle.

Cette phase de l’amour est belle mais elle pose également beaucoup question. On a peur de se livrer. Et encore plus peur de se faire rejeter. Pour contrer cette peur, le seul conseil que je vous donne d’être patient. Soyez amis avant tout. Les histoires d’amour qui fonctionnent sont souvent celles où les gens considèrent leur partenaire comme leur meilleur ami. Et puis, c’est en apprenant à connaître la personne que vous saurez si elle peut vraiment vous convenir. Il n’y a que comme cela, je pense, que vous pourrez évaluer votre attachement pour elle. Cela vous évitera certaines bêtises aussi certainement. Si jamais vous vous rendez compte qu’il ne s’agit pas de la personne de vos rêves vous aurez toujours gagné un ou une amie.

Ça ne coûte rien d’essayer, non ?

seduction

Pour finir, je dirai juste qu’il n’y a pas de formule magique qui marche à tous les coups. L’amour se construit pas à pas. Et puis chaque personne est différente et donc, attends quelque chose de différent de son « âme sœur » que son voisin.

Qu’en pensez-vous ? Cet article vous a-t-il plut ? Etes-vous d’accord/pas d’accord ? N’hésitez pas à réagir. Je vous retrouve bientôt pour un nouvel article. See you 😉

Publicités
Ce contenu a été publié dans Love par linyinlove, et marqué avec , , , . Mettez-le en favori avec son permalien.

A propos linyinlove

Bonjour à tous, moi c'est Liny, j'ai 21 ans et j'habite dans la Drôme, dans le Sud-Est de la France. Depuis 2 ans, je suis étudiante en licence d'anglais. Ce que c'est ? En gros, ça veut dire que j'aime cette langue et que je passe mes journées à l'étudier sous toutes ses formes! Je suis aussi une grande romantique, des comme on n'en fait plus trop, vous savez ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s