Les contes de notre enfance…

Bonjour à tous ,

Aujourd’hui, je vais vous parler lecture en nous orientant plus spécialement sur le royaume des contes. On en parle jamais assez ! Et pourtant, ce sont les premières histoires que nous avons découvertes, pour la plupart d’entre nous, et c’est encore ces histoires que l’on lit aux plus petits

J’ai toujours adoré les contes et ce, quelque soit mon âge. C’est peut-être le côté simple et héroïque qui attire, je ne sais pas trop. J’en entends déjà certain s’écrier :  » oui, mais au début les contes c’étaient pas du joli-joli. Et puis ce n’était même pas destiné aux enfants ! » C’est vrai, les contes ont d’abord été écrits pour les adultes ou alors pour inculquer une leçon aux gens. Le plus connu, dans toutes ces versions didactiques, est sans doute Le Petit Chaperon Rouge  de C. Perrault où la petite fille se fait dévorer par le loup sans être sauvée (comme dans nos versions plus récentes.) Tout ça pour apprendre aux gens à ne pas quitter le sentier et à parler à des inconnus parce que les jeunes filles risquaient de faire de mauvaises rencontres….

mais nous n’allons pas nous appesantir là-dessus pour l’instant !

J’aimerai aujourd’hui vous faire un petit top de contes moins connus mais qui je trouve gagnerait à être lus ou adapté en film (car c’est souvent grâce à cela qu’ils sont connus par la suite, il n’y a qu’à voir Disney).

 TOP 5

1) Les cygnes sauvages d’Andersen et Les six cygnes des contes de Grimm

64687

(oui pour un début vous devez vous dire ça commence bien, il y en a deux !) C’est tout simplement parce que l’histoire est selon moi, assez similaire. Dans les 2 cas, les princes sont changés en cygnes et fuient le royaume sauf que dans le premier il sont onze et dans le second seulement six. Leur soeur, (qui s’appelle Elisa chez Andersen) ne doit pas parler pendant toute la durée où elle leur tisse des chemises afin de conjurer le mauvais sort. Dans la première version, c’est même plus sévère car elle ne doit pas rire, ni pleurer en plus de parler et elle doit cueillir des orties pour en faire des chemises.

Dans les deux cas, je trouve que cette histoire est belle car elle décrit un grand amour fraternel de ce qu’une jeune fille peut être capable d’endurer pour l’amour de ses frères.

2) Peau d’âne de Perrault

Film Peau d'âne 1970

Peau d’âne, ça commence assez fort avec le père qui tente d’épouser sa fille ! (déjà c’est WTF je le reconnais) Avec l’aide de sa marraine (la fée bien sûr) elle tente d’y échapper en défiant son père en lui demandant des robes apparemment impossible à faire, à savoir la robe du temps, de la lune et la robe du soleil. Mais elle les as toutes les trois ! Alors elle demande la peau de l’âne que son père chérit tant ( âne qui tous les matins déposait des écus sur sa litière). Mais elle l’a ! Alors elle s’enfuit, en se dissimulant sous la peau de l’âne. Elle est alors traitée en pestiférée dans les villages ect… jusqu’à ce que le prince l’a voit à son insu (son jour de congé, où elle s’est faite toute belle chez elle) et en tombe éperdument amoureux. A son retour du palais il est frappé d’un mal que ses médecins appellent le « mal d’amour ». Il demande à ce que Peau d’âne lui fasse un gâteau, elle fait tomber sa bague dedans…et voilà que le prince convoque toutes les jeunes filles du royaume en décrétant qu’il épouserait celle à qui la bague irait (un peu comme Cendrillon et la chaussure). Devinez à qui ?

Cette histoire fait tiré par les cheveux mais je trouve qu’elle a son charme dans le royaume des contes. Il en existe une version cinématographique de 1970 réalisé par Jacques Demy avec Jean Marais et Cathrine Deneuve. Un peu vieillot mais très sympa, à voir au moins une fois !

3) Peau d’ours ou l’homme à la peau d’ours, conte de Grimm

L’histoire est un peu similaire à celle de Peau d’âne. Il s’agit là d’un homme, d’un soldat qui rentre de la guerre fauché. En chemin il croise le diable qui lui propose un marché. S’il porte cette peau d’ours et s’il ne se lave pas, ne se rase pas, ne se coupe ni les cheveux ni les ongles pendant 7 ans, il aura de l’argent toute sa vie. Sinon, il sera au diable. Il accepte donc et devint le plus riche des hommes mais par son aspect hideux faisait fuir tout le monde. Néanmoins, il parvint à se trouver une épouse et à réussir son défi contre le diable !

Je trouve cette histoire géniale par le culot du soldat face au diable et par sa simplicité. Grâce à son argent et à sa gentillesse il aide les plus pauvres, en se souvenant ce que cela faisait de ne pas avoir les moyens. Et puis, la rencontre avec celle qui sera sa femme est mignonne je trouve.

4) La bergère et le ramoneur d’Andersen

La bergère et la ramoneur

Une histoire toute mignonne entre des figurines de porcelaines vivant dans un salon. Ils s’aiment et veulent vivre leur amour dehors, loin des autres.

J’aime beaucoup ce conte car il sort de l’ordinaire mais en même temps il évoque un bel amour en toute simplicité.

5) La reine des neiges d’Andersen

ca37b944-b49f-11e1-a08d-452946778c1d-493x328

Aah la reine des neiges ! Un conte si particulier et pourtant si méconnu de nos jours. Je précise que cela n’a rien à voir avec le dessin animé sorti par Disney (Frozen en anglais), même si je le trouve excellent. La traduction française est mauvaise car elle lui donne le titre d’un autre conte qui raconte une toute autre histoire.

C’est l’histoire de Kay et Gerda, deux très bons amis.Mais tout tourne mal à cause d’un miroir magique qui se brisa et éparpilla ses éclats un peu partout dans le monde. Kay en reçut un dans l’oeil ce qui lui fit voir les choses en noir, et un au coeur ce qui le lui gela. Après Kay est emmené au loin par la reine des neiges et son amie Gerda, inquiète traverse tout le pays pour le retrouver.

Quand j’étais plus petite, je trouvais ce conte horrible. L’amitié y est sauvagement brisée et la petite Gerda reçoit de dures remarques de la part de son ami de toujours. Heureusement, elle n’abandonne jamais.

Voilà j’espère que cela vous a plu. Mais qu’en est-il de vous….

Connaissiez-vous ces contes ?

Les aimez- vous ? Lesquels préférez-vous ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s